«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

martes, 25 de enero de 2011

*Reprise de l’économie mexicaine...*

L’économie mexicaine a progressé de plus de 5% l’an passé et les prévisions pour 2011 tablent sur un produit intérieur brut (PIB) de l’ordre de 4%, année qui devrait se caractériser par de solides taux de croissance et une stabilité financière.
En matière de demande extérieure, les exportations ont augmenté à un rythme annuel moyen de 31,8% durant les onze premiers mois de 2010. Les exportations non pétrolières ont bondi en moyenne de 30,6% par mois sous cette période. Le dynamisme de celles-ci provient en grande partie des exportations manufacturières, grâce notamment aux exportations automobiles (+64% en moyenne).

La forte demande extérieure s’est ainsi traduite par une production industrielle plus dynamique (+6,2% entre janvier et octobre 2010).

Si la première étape de la reprise a été encouragée principalement par la demande extérieure, au cours de la seconde moitié de 2010 la demande intérieure a montré d’importants signes d’accélération. Au mois d’octobre par exemple, les ventes au détail ont crû de 4,4% (contre 2,2% en 2009). 
Les importations mexicaines ont quant à elles progressé à un rythme annuel de 30,3%, grâce notamment aux importations non pétrolières (+28,3%).

L’investissement fixe brut a également augmenté en septembre (+6,8% par rapport à 2009), tout comme l’investissement direct étranger. Sous les neuf premiers mois de l’année, plus de 14 milliards de dollars ont ainsi été captés.

La stabilité économique et la confiance de la communauté internationale en la situation du pays se reflètent dans les réserves internationales de la Banque du Mexique, lesquelles ont atteint un niveau historique avec une hausse de 25,1% en 2010.

Grâce à la politique économique mise en place par le gouvernement mexicain, 2010 a été une année de reprise alors que 2011 devrait être celle de son renforcement.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No hay comentarios: