«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

domingo, 16 de noviembre de 2008

***Une nouvelle formalité pour se rendre aux Etats-Unis...***


***Visa déguisé, comme le redoutent les Européens, ou formalité administrative simplifiée, telle que la présentent les Américains ? Les avis divergent sur la portée de la mesure applicable, dès le 12 janvier 2009, aux voyageurs dispensés de visa désireux de se rendre aux Etats-Unis. A compter de cette date, ils devront en effet demander au préalable par Internet une autorisation de voyage. Selon les autorités américaines, ce système électronique d'autorisation de voyage, qui s'appliquera aux trajets par air ou mer mais non par terre, remplacera, au terme d'une période de transition, les formulaires que les voyageurs sont aujourd'hui invités à remplir avant de débarquer.

Dès le mois d'avril, l'Union européenne avait exprimé la crainte que cette autorisation de voyage ne soit qu'un visa déguisé. Selon un porte-parole de la Commission, des experts vont procéder à une évaluation de la procédure.

Les Américains s'en défendent, en soulignant que la délivrance de l'autorisation sera quasi instantanée, et qu'elle ne sera pas précédée d'un entretien avec un représentant officiel des Etats-Unis. Les refus éventuels, souligne Washington, seront notifiés aux voyageurs avant leur départ, et non à leur arrivée aux Etats-Unis.

Cette autorisation, gratuite dans un premier temps, sera valable pour deux ans. Les renseignements demandés porteront notamment sur l'identité du voyageur (nom et prénom, date de naissance, nationalité, sexe, passeport), sur les détails de son voyage (nom de la compagnie et numéro du vol, adresse aux Etats-Unis), sur son état de santé (maladies transmissibles, maladies physiques ou mentales, consommation de drogue) ou sur son passé criminel (arrestations, condamnations, actes d'espionnage, de terrorisme, de génocide).

Quinze pays de l'Union européenne sont aujourd'hui exemptés de visa pour les séjours touristiques inférieurs à trois mois, et à condition que leurs ressortissants disposent d'un passeport électronique. L'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la République tchèque et la Slovaquie les rejoindront le 17 novembre. L'exemption de ces six nouveaux membres de l'UE est adossée à un accord d'échange de certaines données jugées nécessaires à la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée.

Thomas Ferenczi
BRUXELLES BUREAU EUROPEEN
LE MONDE
16.11.08

*Photo : D.R. Le passeport biométrique serait disponible en France à partir de juin 2009.

No hay comentarios: