«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création du Blog, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

domingo, 21 de agosto de 2011

*La France rate la médaille : Coupe du Monde des moins de 20 ans...*

Malgré un nouveau but d'Alexandre Lacazette, les Bleuets de Francis Smerecki ont dû s'incliner, samedi, face au Mexique dans le match pour la 3e place (1-3). Les coups de pied arrêtés ont de nouveau été fatals aux moins de 20 ans.

Comme l'équipe de France féminine, il y a un mois, les moins de 20 ans tricolores n'ont pas réussi à faire mieux qu'une quatrième place en Coupe du monde. Certes, ils ont réalisé la meilleure performance de leur histoire, mais, samedi soir, la médaille leur est passée sous le nez. Et pourtant, pendant un moment, on a bien cru que les Bleuets, plutôt dominateurs durant le premier acte, allaient se parer de bronze. Surtout après l'ouverture du score de la tête d'Alexandre Lacazette, encore lui (c'est son cinquième but du tournoi), bien servi sur un centre de son partenaire en club, Thimothée Kolodziejczak (8e).

Piégés sur coups de pieds arrêtés

Malheureusement pour eux, leur coéquipier et gardien Jonathan Ligali, sans doute gêné par la pelouse rendue glissante par la pluie, redonnait espoir aux Latinos après une énorme boulette, sur laquelle il laissait ainsi passer entre ses jambes un tir presque anodin de Davila (12e). Cruel pour le jeune portier de Montpellier, pourtant auteur d'un solide Mondial. On pourrait en dire autant de Lacazette, le joker de luxe, enfin titulaire, et qui a finalement terminé meilleur buteur de la compétition (à égalité avec Alvaro Vasquez et Henrique).

Le jeune Lyonnais a ainsi été de nouveau a deux doigts de faire basculer la rencontre un quart d'heure après son but. Lancé dans la profondeur, il était alors fauché par le gardien adverse, mais, l'arbitre, au lieu de désigner le point de penalty, dégainait un carton jaune pour simulation (23e). Incroyable. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, finalement, les hommes de Francis Smerecki ont finalement chuté, comme en demi-finale (0-2 face au Portugal), sur coups de pied arrêtés. Deux erreurs et deux buts encaissés après la pause (49e, 71e). De quoi vous laisser des regrets éternels et une belle médaille... en chocolat. 


Bien à vous,
Morgane BRAVO

No hay comentarios: