«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création du Blog, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

sábado, 22 de junio de 2013

*LE BOURGET 2013 : MEXICO...*

*LE BOURGET 2013 
A PARIS*


Crédit Photos ©Morgane BRAVO

"El sector aeronáutico mexicano registró un récord de exportaciones de hasta cinco mil millones de dólares en 2012, informó el nuevo Director de ProMéxico, Francisco Nicolás González Díaz.
En rueda de prensa, en el marco del 50 Salón Internacional de la Aeronáutica y del Espacio de París, que fue inaugurado este lunes, González Díaz precisó que en 2012 México exportó 16 por ciento más que en 2011.
“El año pasado supuso un récord en exportaciones. En 2011 México exportó más de cuatro mil 300 millones de dólares y en 2012 cinco mil millones, un 16 por ciento más”, puntualizó el funcionario mexicano en uno de los primeros anuncios que realiza desde que  asumió el cargo hace apenas unos días.
Subrayó que “México creció dos dígitos desde 2009″ en el sector, en el que están involucrados numerosos estados principalmente del norte y centro del país.
De acuerdo con Francisco González, la prueba del crecimiento de la manufactura aeronáutica en el país es que “en la actualidad existen en México 270 empresas que se dedican a la aeronáutica”, casi cinco veces más que en 2005, año en el que sólo existían 61.
“Hoy podemos decir que México vuela alto en el sector aeroespacial”, declaró en el stand de México en el salón de Le Bourget, la feria más importante del sector a nivel mundial.
Consideró que “esto es un paso más. Esto demuestra que la industria se ha multiplicado más de cuatro veces en tan sólo siete años. México es ya uno de los principales centros del sector en nuestro continente”.
Una veintena de empresas mexicanas participan en la feria en el stand de ProMéxico, un número mayor que en los años anteriores, y otras 10 con stands propios, según fuentes de la Federación Mexicana de la Industria Aeroespacial mexicana (FEMIA).
Para el nuevo titular de ProMéxico, se trata de un “máximo histórico. Sigue aumentando la presencia de mexicanos en la parte de exhibición y en la parte de negocio”.
“El plan de vuelo nacional que se está presentando confirma que el crecimiento de dos dígitos no es producto de la casualidad. Es de varias hélices, la academia, las empresas, el gobierno y el sector financiero mexicano”, insistió González Díaz.
“Hoy como nunca México ocupa una posición de liderazgo en manufactura avanzada. Deseamos que el país transite hacia una economía de la innovación”, al destacar que una parte de la turbina del avión más grande del mundo, el Airbus A380, es de fabricación mexicana.
Durante la rueda de prensa, el funcionario mexicano estuvo acompañado por el embajador de México en Francia, Agustín García-López, y los gobernadores de los estados de Querétaro, José Calzada, y de Sonora, Guillermo Padres Elías.
Los dos iniciaron este lunes aquí una agenda de trabajo, en la principal cita aeronáutica mundial, en busca de inversiones de grandes empresas del sector hacia sus respectivos estados.
También participan representantes de los gobiernos de Chihuahua, Yucatán y de Baja California.
“Es el evento más grande en el mundo aeronáutico, es sumamente importante tener la presencia aquí y es el momento para negociar aquí, están buscando empresas para invertir”, resaltó el director de ProMéxico sobre la feria parisina de carácter bianual."
http://www.indicepolitico.com/alcanza-mexico-record-de-exportaciones-aeronauticas-en-2012-promexico/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter



"A l’occasion de l’inauguration du séminaire « L’industrie aéronautique mexicaine : opportunités pour un partenariat stratégique entre la France et le Mexique », organisé par GIFAS dans le cadre du Salon du Bourget le 19 juin, l’ambassadeur du Mexique, M. Agustín García-López, a fait une présentation de l’industrie aéronautique mexicaine. En voici les principaux points :

Investissement
  • L’industrie aéronautique mexicaine est née au XXIe siècle. En 2005, le Mexique comptait seulement 61 entreprises aéronautiques. Aujourd’hui nous comptons 270 entreprises, parmi lesquelles un nombre important d’entreprises françaises. Au total, l’investissement direct actuel est de 19 milliards de dollars.
  • Durant les dix dernières années, le Mexique est devenu un exportateur de produits et services au niveau international. En 2012 les exportations ont apporté plus de 5 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 16% par rapport à 2011.
  • C’est-à-dire que notre industrie a été multipliée par 4 en 7 ans.
  • En matière d’exportations aéronautiques, le Mexique atteindra 7,5 milliards de dollars en 2015, et 12 milliards en 2020.
Centres de travail (capacité de spécialisation)
  • La mondialisation implique la compétitivité. Au Mexique nous nous efforçons, à différents niveaux du gouvernement, à ce que les investissements obtiennent les meilleurs niveaux de compétitivité du secteur.
  • Une preuve de ces efforts est la présence, à ce forum, de plusieurs gouverneurs et représentants des gouvernements des principaux Etats du Mexique actifs en la matière. Je salue chaleureusement les gouverneurs José Calzada, de l’Etat de Querétaro, et Guillermo Padrés, de l’Etat de Sonora; ainsi que les délégations qui les accompagnent. Chez eux vous trouverez les meilleures conditions pour que vos projets au Mexique rencontrent du succès.
  • Je me permets de faire référence au succès de l’industrie automobile au Mexique. Mon pays est devenu l’un des 10 premiers producteurs mondiaux dans ce secteur. Toutes les usines établies au Mexique ont réussi à atteindre les niveaux mondiaux les plus élevés.
  • Dans ce processus, la participation du capital humain mexicain mérite une reconnaissance spéciale. Ce sont nos professionnels qui s’efforcent pour obtenir la qualité des produits dont les entreprises pour lesquelles ils travaillent ont besoin. Par là, je veux dire, Mesdames et Messieurs, que le Mexique dispose des ressources humaines nécessaires pour faire de vos projets des réalités réussies.
  • Il est également important de souligner que plus de la moitié des exportations du Mexique proviennent d’industries avancées, ce qui nous place au sommet des exportations en technologie moyenne et avancée en Amérique latine. L’industrie aéronautique se place au quatrième rang des exportations manufacturées du pays.
  • En ce sens, je tiens à souligner l’importance de la formation que des entreprises françaises offrent dans mon pays à travers leurs programmes de travail.
  • L’Université aéronautique de l’Etat de Querétaro est le plus remarquable exemple de la combinaison d’efforts des gouvernements mexicain et français. En collaboration avec le gouvernement de Querétaro, des entreprises françaises ont formé du personnel hautement qualifié, capable de satisfaire les hauts standards de qualité du secteur. Ma sincère reconnaissance à SAFRAN et EADS pour leur participation dans les programmes d’études de l’Université nationale autonome de Querétaro.
Intégration nationale
  •  Le gouvernement du Mexique est engagé à construire les bases d’un système d’innovation national dans le secteur aéronautique. Un système qui permette de boucler le cycle des équipes aéronautiques, en partant du design, l’ingénierie, l’assemblage et la reconversion, en passant par la manutention et le recyclage.
  • Le Mexique est en route vers une économie d’innovation, pour augmenter la valeur des produits et services du secteur aéronautique. Pour cela, le gouvernement du président Enrique Peña Nieto a pour objectif d’atteindre un investissement minimum de 1% du PIB national en sciences et technologie.
  • Les 270 entreprises du secteur aéronautique établies au Mexique emploient plus de 35.000 personnes dans 18 Etats. Le gouvernement du Mexique souhaite porter ce chiffre à 350 entreprises, lesquelles pourraient générer des emplois à 37.000 personnes en 2015. Cette même année nous souhaitons que les produits et services du secteur aéronautique atteignent un taux d’intégration nationale de 30%.
  • Pour l’an 2020, c’est-à-dire, dans 7 ans, le Mexique a pour objectif d’atteindre :
    • une occupation de 110.000 employés dans le secteur ;
    • des exportations de l’ordre de 12 milliards de dollars ;
    • un taux d’intégration nationale de 50%  et,
    • figurer dans les listes des premiers fournisseurs au niveau mondial.
L’ambassadeur Agustín García-López a conclu sa présentation en indiquant « Nous sommes convaincus qu’avec le soutien et la confiance de vous tous, nous y arriverons. »"
http://lemexique.org/?p=2156

La ruée vers le Mexique des acteurs de l'aéronautique mondiale :


http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/06/17/la-ruee-vers-le-mexique-des-acteurs-de-l-aeronautique-mondiale_3431260_3234.html

Grupo en LinkedIn :
«Think Tank» 
RTM 
-CAPITULO EUROPA (UE)
Mexique- 

Bien à vous,

No hay comentarios: