«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création du Blog, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

viernes, 12 de julio de 2013

*La France et le Mexique...*

La France et le Mexique...


Relations politiques
"Les relations bilatérales entre la France et le Mexique sont anciennes et dynamiques. Sur le plan multilatéral, la France et le Mexique constituent des partenaires privilégiés.
En juin 2007, les présidents Sarkozy et Calderón ont décidé la création d’un Groupe de Haut Niveau (GHNFM), composé de 15 personnalités françaises et mexicaines, hommes d’affaires et intellectuels éminents, chargé de donner une nouvelle impulsion à la relation bilatérale, notamment dans le domaine économique. À l’occasion de la visite d’État du président Sarkozy à Mexico le 9 mars 2009, 18 accords et déclarations ont été conclus, illustrant le dynamisme de la coopération franco-mexicaine dans des secteurs-clé (sécurité, santé, recherche, éducation, formation, environnement).
Dans les enceintes multilatérales, les vues du Mexique sur les grandes questions internationales sont proches des nôtres (réforme de la gouvernance mondiale, changement climatique, crise financière et économique). Membre de l’OCDE, leMexique a succédé à la France en tant que président du G 20 en 2012. Dans le domaine de l’environnement, nous avons soutenu la proposition mexicaine de « Fonds Vert » et le Mexique soutient nos initiatives IPBES et REDD+. Le groupe de réflexion sur le fonctionnement du Conseil des Droits de l’Homme, qui réunit une quinzaine d’États représentant les différents groupes régionaux, est le fruit d’une initiative franco-mexicaine

Visites
* 26 janvier 2013 : entretien de M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, avec le président Peña Nieto, en marge du sommet UE-CELAC à Santiago du Chili.* 1er décembre 2012 : investiture à Mexico du président Peña Nieto, en présence de M. Jean-Pierre Bel, président du Sénat. *17-18 octobre 2012 : séjour à Paris à la fin d’une tournée européenne de M. Enrique Peña Nieto, président élu duMexique (entretien avec le président François Hollande). *18 septembre 2012 : Mme Gloria Guevara Manzo, ministre du Tourisme (Salon Top Résa à Paris). *10 juillet 2012 : M. José Cordova Villalobos, ministre de l’Éducation publique (entretien avec M. Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale) *18-19 juin 2012 : participation du président François Hollande au sommet du G20 à Los Cabos, accompagné de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. *25-26 février 2012 : participation de M. François Baroin, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie à la réunion des ministres des Finances et banques centrales à Mexico. *12-13 janvier 2012 : déplacement à Mexico de M. Pierre Lellouche, secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur. *14-15 décembre 2011 : participation de M. Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé à la première réunion de la Task force du G20 sur l’emploi au Mexique*1er décembre 2011 : sénateur Eloy Cantú, président de la Commission de commerce et de développement industriels du Sénat mexicain (forum économique franco-mexicain au Sénat, Paris). * 03-04 novembre 2011 : participation du président Felipe Calderón au sommet du G20 à Cannes. * 25 octobre 2011 : Mme Gloria Guevara Manzo, ministre du Tourisme (conférence ministérielle T 20 Tourisme à Paris). * 14-15 octobre 2011 : M. Cordero Arroyo, ministre des Finances (réunion à Paris du G 20 Finances). *24-25 mai 2011 : 50e anniversaire de l’OCDE. Déplacement à Paris de Mme Espinosa, ministre des *Relationsextérieures, accompagnée de Mme Lourdes Aranda (vice-ministre et sherpa du G20). Entretien avec le ministre des Affaires étrangères. *23-24 mai 2011 : le président Larcher invite le président du Sénat mexicain, M. Beltrones, à Paris. Entretien avec le ministre des Affaires étrangères. *26-28 mars 2011 : participation de M. Cordova Villalobos, ministre de la Santé, au Forum Biovision à Lyon, entretien avec Mme Nora Berra, secrétaire d’État chargée de la Santé. *18-19 février 2011 : M. Cordero Arroyo, ministre des Finances (réunion à Paris du G 20 Finances). *24-25 janvier 2011 : M. Cordero Arroyo, ministre des Finances et du Crédit Public (Forum BID-OCDE-ministère de l’Économie, entretien avec Mme Lagarde). *20-21 janvier 2011 : Mme Gloria Guevara Manzo, ministre du Tourisme (Année du Mexique en France). *18 décembre 2010 : déplacement d’une délégation parlementaire à Paris, commémoration du bicentenaire des indépendances en Amérique latine au Sénat. *22-23 novembre 2010 : déplacement à Lyon de M. Cordova Villalobos, ministre de la Santé (Colloque sécurité routière). *9-10 novembre 2010 : déplacement à Paris de M. Salvador Vega Casillas, ministre de la Fonction publique (OCDE). *8-9 novembre 2011 : déplacement à Paris et Biarritz de députés, membres du groupe d’amitié parlementaire mexicain. *19 au 24 septembre 2010 : visite à Paris de l’amiral F. Saynez Mendoza, ministre de la Marine. *16 septembre 2010 : déplacement à Mexico de M. Axel Poniatowski, président de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale et d’une délégation du Groupe d’amitié parlementaire France-Mexique du Sénat pour la célébration du Bicentenaire de l’Indépendance et du Centenaire de la Révolution. *16-18 juin 2010 : visite à Paris de l’amiral F. Saynez Mendoza, ministre de la Marine. *29-30 avril 2010 : visite au Mexique de M. Hervé Morin, ministre de la Défense. *9 mars 2009 : visite d’État du président Sarkozy. *Février 2009 : visite du ministre mexicain de l’Économie. *Novembre 2008 : visite de Mme Christine Lagarde, ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi. *Octobre 2008 : visite du ministre mexicain de la Santé. *Septembre 2008 : visite du ministre mexicain des Infrastructures. *Janvier 2008 : visite de M. Novelli, secrétaire d’État chargé des Entreprises et du Commerce extérieur. *5 juin 2007 : entretien à Paris du président Sarkozy avec le président Calderón. 
*Février 2007 : visite au Mexique du Groupe d’amitié parlementaire du Sénat français.


Relations économiques


Le Mexique présente de nombreux attraits pour les entreprises françaises en raison de son vaste marché intérieur, d’un accès privilégié au marché nord-américain et de son ouverture commerciale avec l’Europe (accord de libre-échange avec l’Union européenne). Près de 400 entreprises françaises (filiales, succursales et bureaux de représentation) sont présentes au Mexique. La présence française inclut également de très nombreux établissements sous des statuts divers (sociétés franchisées, fabrications sous licence française, alliances stratégiques, entreprises locales créées par des ressortissants français…). Le chiffre d’affaires cumulé des implantations françaises au Mexique est évalué à 10 Md $ pour plus de 82 000 emplois directs.

La présence française dans l’économie mexicaine est significative dans les secteurs de l’énergie (Total), des équipements automobiles (Peugeot), de la pharmacie (Sanofi-Pasteur), du commerce des produits de beauté (L’Oréal) et de luxe ainsi que de certains segments de services aux entreprises. Une montée en puissance s’observe dans l’agroalimentaire (Danone) et dans les secteurs à haute technologie, en particulier l´aéronautique (Safran, Eurocopter), la santé et dans l’ensemble générique des TIC.

Nos échanges commerciaux sont traditionnellement excédentaires avec le Mexique (13e excédent commercial de laFrance en 2010 - 14e en 2009), mais ils restent peu développés au regard de la taille des deux économies (2,56 Md € en 2010). Ils ont été fortement affectés par la crise économique de 2009 mais ont repris en 2010. Le solde commercial a atteint 0,7 Md d’€, en faveur de la France (1,64 Md € d’exportations contre 918 M € d’importations). Selon les données du ministère de l’Économie mexicain, la part de marché de la France au Mexique est stable depuis plusieurs années, autour de 1%, dans un contexte de montée en puissance des importations en provenance d’Asie. La France est le 11e fournisseur du Mexique, derrière les États-Unis, la Chine, le Japon et la Corée, et le 4e européen, derrière l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, et son 23e client. Le Mexique est le 41e client de la France (comme en 2009) et son 50e fournisseur (56e en 2009).

Sous l’impulsion du Groupe de Haut Niveau Franco-Mexicain, des actions ont été mises en place en particulier dans les domaines aéronautiques (création d’un campus aéronautique, développement d’un moteur d’avion vert) et agroalimentaire (création d’une méga-ferme laitière) ainsi qu’en matière de développement des pôles de compétitivité. Nous avons des atouts prometteurs, notamment dans les secteurs aéronautiques et de l’énergie.


Coopération culturelle, scientifique et technique


Le Mexique est, pour notre coopération, notre deuxième partenaire en Amérique latine, après le Brésil.

Notre coopération s’appuie sur un dispositif diversifié : l’Institut français d’Amérique latine de Mexico (IFAL), qui comprend la Casa de Francia, en voie de restructuration afin d’offrir une vitrine complète de la France ; les 27 Alliances françaises et 11 centres associés (32 574 élèves en 2010) ; le Centre français d’études mexicaines et centraméricaines (CEMCA) et le Collège franco-mexicain en sciences sociales ainsi que trois établissements de l’AEFE (lycée franco-mexicain de Mexico, collège franco-mexicain de Guadalajara, école Molière de Cuernavaca, soit un total de 3 708 élèves dont plus de 2 000 Français). Quelques 200 000 jeunes étudient le français dans les écoles et les universités locales.

Les principaux axes de notre coopération concernent notre contribution à la formation des élites, en France ou auMexique, et notre soutien au développement et à la modernisation du dispositif de recherche mexicain. La visite du président Sarkozy au Mexique en 2009 s’est traduite par la signature de plusieurs accords dans les domaines de la santé et de la formation professionnelle notamment.

En 2010 la France s’est hissée au 3e rang mondial (2e européen) en ce qui concerne l’accueil des étudiants mexicains. Ceux-ci ont atteint le chiffre record de 2 850 étudiants grâce à la poursuite de programmes de mobilité dans le domaine de la formation professionnelle et universitaire (échange de formations croisées entre la France et le Mexique, 175 boursiers en 2010). Au Mexique, nous nous efforçons de promouvoir les programmes de formation professionnelle en partenariat avec des entreprises françaises (centre de formation aux métiers de la mécatronique automobile avec Peugeot, campus aéronautique avec Safran, école hôtelière avec Accor).

La France est présente au Mexique dans le secteur de la recherche, par le biais d’une antenne de l’IRD, et par la mise en place de nombreux programmes bilatéraux ou de partenariats dans des secteurs de pointe (mathématiques, chimie, sciences sociales). Dans le domaine de l’environnement, ce soutien s’est traduit par la création en 2009 de l’Observatoire Cousteau, plate-forme de recherche et de données sur le littoral à vocation régionale, qui associe de nombreux partenaires français et mexicains du monde universitaire (Brest, Montpellier) et de la recherche (CNRS, IRD, IFREMER). Dans le domaine de la santé, la coopération entre partenaires français (Institut Pasteur, INSERM) et mexicains est également en pleine expansion : installation d’une plate-forme de lutte contre les maladies infectieuses CIBEI à Veracruz, création d’un centre de veille et de diagnostic épidémiologique à Leon (Guanajuato).


Notre coopération apporte également un soutien à la modernisation des institutions publiques notamment en ce qui concerne la coopération policière et la lutte contre le crime organisé, l’administration publique (formation à l’ENA de futurs fonctionnaires de carrière, appui au renforcement de la fonction publique territoriale) ainsi qu’aux coopérations décentralisées.
La vitalité des échanges s’exprime également au plan culturel. À l’hiver 2009-2010, le Musée du quai Branly a accueilli une grande exposition consacrée à Teotihuacan. Au Mexique, la participation de la France à la commémoration du Bicentenaire s’est illustrée notamment par l’organisation de grandes expositions (Alechinsky, Messager, Soulages et Buren). L’année 2011 aurait dû être consacrée « Année du Mexique en France », pour faire connaître la complexité et la réalité du Mexique actuel, avec plus de 350 événements économiques, culturels et scientifiques ; mais les autorités mexicaines ont suspendu leur participation à cette Année en conséquence de la réaction française à la confirmation de la condamnation de Florence Cassez par la justice mexicaine. Du 26 janvier au 10 juin 2012, la Pinacothèque de Paris a présenté la découverte archéologique la plus importante de la dernière décennie au Mexique : une dizaine de masques en mosaïque de jade"
Source, Gobierno de Francia (Diplomacia) :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo/mexique/la-france-et-le-mexique/

*1964 : Voyage du Président De Gaulle au Mexique...* 

*Laurent Fabius sera au Mexique les 14 et 15 juillet...*

*Déclaration conjointe du Ministre des Relations Extérieures des États-Unis du Mexique, M. José Antonio Meade, et du Ministre des Affaires Étrangères de la République Française, M. Laurent Fabius :


2012 *PARLAMENTO EUROPEO : II SIMPOSIO DE BECARIOS Y EX BECARIOS DEL CONACYT...Edición Europa : http://unioneuropeenne.blogspot.fr/2012/12/parlamento-europeo-ii-simposio-de.html

2013: III SIMPOSIO DE BECARIOS Y EX BECARIOS DEL CONACYT :

No hay comentarios: