«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création du Blog, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

domingo, 14 de agosto de 2011

*Le Festival de Confolens : E viva Mexico !...*

Photo Majid Bouzzit  

Charente Limousine

E viva Mexico !

Le Festival de Confolens bat son plein. C'est le Mexique qui était à l'honneur hier. Retour en images sur la journée de jeudi.


Colima, Vera Cruz. Puis Vera Cruz, Colima. A s'y perdre. Ah non, un point de repère, infaillible: ils sont tous du Mexique. Facile !

Eh bien non, pas facile du tout de les identifier. Un sacré traquenard tendu par les organisateurs du festival, qui ont voulu profiter de l'année du Mexique en France pour faire une soirée évidemment «grandiose et sans précédent» pour paraphraser l'excellent Henri Coursaget, jamais à court d'idée dans le superlatif.

Et tant pis si l'année du Mexique en France a fait «flop», entraînant nombre d'annulations de manifestations déjà engagées. A Confolens, on a dit «non». Comme savait le dire à l'occasion, fermement, l'ancien président. C'est comme ça qu'hier soir, une centaine d'artistes mexicains se sont retrouvés sur la scène des Ribières, avec le groupe de Colima d'un côté, celui de Vera Cruz de l'autre. Pour un duo amical ? Sûrement pas. Un duel à couteaux tirés, à qui ferait mieux, plus fort, plus ravageur, plus tonitruant, plus, plus... que l'autre.

Une guerre tout sourire
- évidemment - avec force coups de talons sur la scène, des jeux de jambes impressionnants - pour les caballieros - et des jeux de robes, de jupons et de dentelles pour ces dames.
Comme l'avaient - un peu - imaginé les organisateurs du festival, les deux groupes se sont fondus pour ne faire plus qu'un, les orchestres pas avares eux non plus de donner qui, dans le dièse le plus aigu, qui, dans le bémol le plus accrocheur, finissant par jouer la même partition, et notamment cette très fameuse «Bamba», pièce maîtresse des répertoires de la région de Vera Cruz, là où fleurissent les groupes de marimba, de comparsa et autres danzonera.

Instant rare à Confolens - on a connu par le passé des créations bretonnes ou basques qui avalaient littéralement la grande scène - où la magie mexicaine a fait son effet, les groupes prenant totalement à leur compte non seulement la scène mais aussi la salle. Les absents, comme d'habitude, auront eu tort de ne pas être là, et hier soir, ils étaient finalement assez nombreux.


Bien à vous,
Morgane BRAVO

No hay comentarios: