«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création du Blog, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

domingo, 26 de diciembre de 2010

*Le Mexico de Frida et Diego... au musée de l’orangerie en 2011*

portrait de frida khalo

"
Frida Kahlo et Diego Rivera" au Musée de l'Orangerie, du 27 septembre 2011 au 16 janvier 2012*

Leur vie et leur histoire ont été tumultueuses. Pour autant, Frida Kahlo et Diego Rivera sont restés ensemble jusqu’à la mort de la célèbre peintre en 1954. A l’automne 2011, le Musée de l’Orangerie vous propose de découvrir les œuvres vibrantes de ces deux artistes, marqués par la vie et par la guerre et exprimant leur révolte sur toiles.
Depuis toute petite, Magdalena Carmen Frida Kahlo Calderón, plus connue sous le surnom de Frida Kahlo, joue de malchance. Ainsi, à l’âge de 10 ans, elle est atteinte par la poliomyélite. Sa jambe droite s’atrophie et son pied ne grandit plus et il n'atteindra jamais la taille qu'il devrait avoir. Une caractéristique qui marquera l’artiste peintre à jamais.

Puis à 18 ans, Frida est victime d’un violent accident de bus. Elle restera alitée pendant trois mois, dont un mois à l’hôpital. La jeune mexicaine est alors contrainte de porter durant neuf long mois des corsets en plâtre. C’est à partir de ce moment là que Frida Kahlo commence à peindre.

Pour l'aider, ses proches placent un baldaquin au-dessus de son lit avec un miroir pour ciel. Elle peut alors se servir de son reflet comme modèle, ce qui est probablement l'élément déclencheur de cette longue série d'autoportraits (parmi les cent cinquante peintures qu'elle réalise au cours de sa carrière).

Très engagée, Frida Kahlo s’inscrit, en 1928, au Parti communiste mexicain PCM. Ses sujets de prédilection touchent l’émancipation de la femme dans la société mexicaine qui est encore très machiste.

La même année, Frida rencontre Diego Rivera, de 21 ans son aîné. Fascinée par ce peintre, Frida n’hésite pas à lui demander des conseils au sujet de ses tableaux. Puis un an plus tard, les deux artistes se marient et s’installent à Mexico.

Leur vie fût assez mouvementée. Ils partent ainsi tout d'abord pour San Francisco en 1930, puis Frida est victime de deux fausses couches. Tout au long de sa carrière, Frida Kahlo exprima ainsi beaucoup ses sentiments à travers la peinture, comme son impression de solitude et d’abandon après la perte de l’enfant dans le tableau Henry Ford Hospital ou Le Lit Volant, dans lequel elle peint un fœtus masculin, mais aussi son grave accident en 1925 ou encore sa lassitude et son dégoût des États-Unis et des Américains alors que son mari, lui, reste fasciné par ce pays et ne veut pas le quitter…

Mais le couple revient finalement au Mexique en 1933, avant de divorcer en 1938 puis de se remarier en 1940. Frida est victime de nouveaux problèmes de santé et subit une amputation de la jambe avant de décéder des suites d’une pneumonie en 1954.

Frida Kahlo et Diego Rivera ont, pendant toute leur vie, exprimé leur révolte et leur sentiment sur toiles. Dans le cadre de l’année du Mexique, et en liaison étroite avec l’exposition programmée au même moment au musée d’Orsay (« Sous le Volcan »), le Musée de l’Orangerie vous propose donc de découvrir, du 27 Septembre 2011 au 16 Janvier 2012, les œuvres de ce couple mythique.

L’originalité de la manifestation consiste donc à présenter leurs œuvres ensemble, comme pour confirmer leur séparation impossible malgré un divorce de fait.

Par cet attachement commun et viscéral à leur terre mexicaine, vous découvrirez des peintures traitant du cycle de la vie et de la mort, de la révolution et de la religion, du réalisme et du mysticisme, des ouvriers et des paysans.

A travers leurs peintures, venez apprécier leurs univers artistiques, à la fois différents et complémentaire.

Musée de l’Orangerie
Bien à vous,
Morgane BRAVO

No hay comentarios: