«Think Tank» Europe-Mexique.

«Think Tank» Europe-Mexique.
*2008 Création, par Morgane BRAVO, President I Founder of «Think Tank» Europe-Mexico. (Franco-Mexicaine) *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 en France, Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud). « Euroblogger » UE, Commission Européenne, Conseil Européen, Parlement Européen, Conseil de l'Europe, CoR, EuroPcom... *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

sábado, 27 de febrero de 2010

***CHILE : IN LIVE***














http://www.ustream.tv/channel/tv-de-chile

***CHILE : En direct...LIVE***
http://bit.ly/cNvRJD


*Embajada de México en Chile : pone en servicio telefono de emergencia 5555310486

*TELEFONOS DE EMERGENCIA EN CHILE SE PIDEN QUE SE RETUITEEN : 568 1290/ 568 1295

*Mexicanos en Chile, en este blog... http://mexicanospuntodeenlaceterremotochile.blogspot.com


*MY TWITTER :
http://twitter.com/MorganeBravo

Bien à vous,

Morgane BRAVO

miércoles, 24 de febrero de 2010

*Clausura de la Cumbre de Río...*














































Los países miembros crean una comunidad de estados latinoamericanos y caribeños...

A SUIVRE...

Bien à vous,

Morgane BRAVO

lunes, 22 de febrero de 2010

*Amériques: un organisme régional sans les Etats-Unis et le Canada*

***Au Mexique, lors du sommet du groupe de Rio, qui se déroule sur la riviera Maya, à Cancun, 25 chefs d’Etat ou de gouvernement ainsi que les ministres des Relations extérieures des 32 pays que forment d’Amérique latine et les Caraïbes se sont réunis pour jeter les bases d’un nouveau forum régional.

Tous les chefs d’Etats et de gouvernement d’Amérique latine, à l’exception du Pérou qui a émis quelques réserves, ont accepté l’idée de créer un nouvel organisme régionale parallèle à l’OEA, l’Organisation des Etats Américains, mais sans les Etats-Unis et le Canada.

Lors de l’inauguration du sommet, le président Felipe Calderon, a déclaré qu’il fallait cimenter un organisme régional pluraliste afin que le sous continent américain puisse parler d’une même voix.

Durant la rencontre de deux jours, les présidents et ministres devront se prononcer sur des thèmes régionaux comme la souveraineté argentine sur les îles Malouines, le blocus économique contre Cuba, l’émigration vers les Etats-Unis et l’Europe, l’appui pour la reconstruction d’Haïti et le changement climatique.

Evo Morales a rappelé qu’il était plus important d’écouter la voix du peuple que celle des oligarchies. Hugo Chavez a déclaré qu’il fallait travailler sans relâche pour que le rêve de Simon Bolivar d’avoir une Amérique latine unie et souveraine soit réalité.

RFI
correspondant à Mexico,
Patrice Gouy
22 février 2010

*Inauguración de la I Cumbre México-CARICOM*

domingo, 21 de febrero de 2010

***Téotihuacan, Cité des Dieux : Mexique***





***Téotihuacan la cité des Dieux "au nord Mexico" au musée du quai Branly est la première exposition d'art précolombien d'ampleur présentée a Paris depuis une vingtaine d'année.

Cette expo a été dédiée à Felipe Solis archéologue et directeur du musée national d'anthropologie de Mexico.
Cette expo avec deux tiers des pièces encore jamais montrer en Europe présente Téotihuacan sous un jour en partie inédit.
15 nov 2009.

Bien à vous,

Morgane BRAVO

sábado, 20 de febrero de 2010

*La ville de Mexico innove en Amérique latine avec son "Ecobici"*


***Ebrard pone en marcha el Sistema de Transporte Público Individual Ecobici :

El desafío, que absorba 5% del total de viajes que se efectúan en unidades públicas.

Más de 24 mil personas se beneficiarán, asegura el jefe de Gobierno capitalino.

El reto del gobierno capitalino es que 5 por ciento del total de viajes que hoy día se realizan en la ciudad de México en transporte público se hagan en bicicleta, ya que ello significaría la más importante reducción en emisiones por combustión interna, explicó su titular, Marcelo Ebrard Casaubon, al poner en marcha la primera fase del Sistema de Transporte Público Individual Ecobici, el cual, estimó, beneficiará a más de 24 mil personas.

Afirmó que el Ecobici será, además, el medio de transporte más barato en el Distrito Federal. Si se usa (bicicleta) diario costará 82 centavos, si se compara con el vehículo, un litro de gasolina que se gasta en ese mismo trayecto, es decir, se está hablando de entre siete y ocho veces más, sin contar el estacionamiento.

Ebrard Casaubon detalló que de 2007 a 2009 su administración difundió y promovió el uso de la bicicleta, que estaba arrumbada. Se decía pueblo bicicletero en México, porque se quería decir que no tenía coches. Los autos son símbolo de la modernidad de los años 30, hasta el principio del siglo XXI.

Dijo proponerse transformar la cultura predominante en favor del automóvil por una de convivencia, donde el peatón y el transporte público, como el caso del Metrobús en Insurgentes, tienen espacio propio. Así, también, que las bicicletas tengan el espacio necesario y la prevalencia respecto de los vehículos.

Minutos antes de las 10 horas, como parte del programa, el mandatario local e integrantes de su gabinete se subieron a bicicletas para trasladarse de la calle José Rosas Moreno al Ángel de la Independencia, donde Ebrard Casaubon inauguró la exposición de fotografía y ambulancias Cruz Roja Mexicana, 100 años en México.

Durante el recorrido, el grupo de ciclistas se pasó el alto de las calles Antonio Caso, Manuel María Contreras, Río Nazas, Río Rin y Río Pánuco protegido por elementos de tránsito.

Al cruzar Río Rhin, el director de Gobierno de la delegación Cuauhtémoc, José de Jesús Covarrubias, quien venía rezagado, perdió el equilibrio y cayó.

Posteriormente el Gobierno del Distrito Federal emitió un comunicado, en el cual reprodujo el reporte del Centro Médico Dalinde: Del accidente suscitado por la falta de experiencia del conductor, sólo resultaron contusiones leves, como raspaduras en labios y frente. Sin embargo, le practicaron estudios para descartar alguna lesión cervical.

*Photo : El secretario de Seguridad Pública del Distrito Federal, Manuel Mondragón, y Marcelo Ebrard, jefe del Gobierno capitalino, inauguraron el sistema Ecobici, que contará con 84 estaciones y mil 114 bicicletas. Foto Cristina Rodríguez
Gabriela Romero Sánchez
Periódico La Jornada

**Mexico La municipalité de la capitale mexicaine innove en Amérique latine en lançant son programme de location de vélos "Ecobici". A l'exemple de plusieurs villes d'Europe, les deux roues sont accessibles sur des stations automatiques, moyennant un abonnement annuel.

La municipalité de Mexico, dirigée par la gauche, a installé plus de 1000 vélos dans 85 stations implantées dans les rues et avenues. L'abonnement annuel coûte 300 pesos (25 francs environ).

Mexico, qui avait déjà lancé en janvier 2009 un programme expérimental de prêt de VTT dans le centre-ville, a déjà été distinguée sur le plan international pour ouvrir chaque dimanche matin sa plus grande avenue centrale, la Reforma, à des milliers de cyclistes, rollers, joggers ou piétons.

La municipalité de Mexico a annoncé espérer 24'000 utilisateurs dès 2010, et 5% d'ici 2012 des 20 millions de l'agglomération de la capitale, embouteillée et gravement polluée quotidiennement par un trafic automobile gigantesque.

Bien à vous,

Morgane BRAVO

viernes, 19 de febrero de 2010

Discurso del Presidente : en el Desayuno del Día del Ejército

*Cena de gala de los cien años de la Cruz Roja Mexicana*



18 février 2010

Bien à vous,

Morgane BRAVO

*Bicentenario de la Independencia y Centenario de la Revolución Mexicana*



***Spot por el Bicentenario de la Independencia y Centenario de la Revolución Mexicana.

Video transmitido durante el evento: Presentación del Programa de Actividades del Bicentenario de la Independencia y Centenario de la Revolución Mexicana, que se llevó a cabo en el Centro de Exposi...

*Saludos desde Paris, Francia...*

Morgane BRAVO

lunes, 15 de febrero de 2010

*Rabat et Mexico signent la non double imposition...*

***Le Maroc et le Mexique ont paraphé, vendredi à Mexico, un projet de convention sur la non double imposition, visant à impulser les investissements et les échanges commerciaux, a-t-on appris, samedi, auprès de la délégation marocaine qui a négocié cet accord.

De hauts responsables de la Direction générale des impôts, relevant du ministère de l’Economie et des finances, ont séjourné du 8 au 12 février à Mexico pour négocier avec leurs homologues mexicains les termes de cette convention.

Un membre de la délégation marocaine a indiqué à la MAP que cette convention met en place un cadre juridique propice à l’impulsion des investissements réciproques dans les deux pays.

Ce cadre juridique devra être complété prochainement par un accord de protection des investissements entre le Maroc et le Mexique, a-t-on ajouté de même source.

Les négociations sur l’accord de non double imposition entre les deux pays, conclues à Mexico, avaient été entamées à Rabat à l’occasion d’une visite de responsables mexicains.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint en 2008 quelque 207,5 millions de dollars, plaçant le Mexique au cinquième rang des partenaires économiques et commerciaux du Royaume en Amérique Latine.

Côté investissements, le Maroc est considéré comme le cinquième investisseur africain au Mexique. Les entreprises marocaines y ont investi, entre 1994 et 2006, quelque 297 millions de dollars, notamment dans l’industrie manufacturière, les services et le commerce.

Le nouvel accord de non double imposition, qui sera signé prochainement par les gouvernements marocain et mexicain, est perçu comme un catalyseur de nouveaux investissements dans l’un et l’autre pays.

Source : MAP
Le Temps
Maroc
15.02.2010

*Diálogos con el Presidente...*



Bien à vous,

Morgane BRAVO

*Anuncio Oficial de la Fabricación del Vehículo FIAT 500*



Bien à vous,

Morgane BRAVO

viernes, 12 de febrero de 2010

*Visita del Príncipe Andrés, Duque de York...*



***Mensaje a Medios del Presidente Calderón por la visita del Príncipe Andrés, Duque de York...

Bien à vous,

Morgane BRAVO

***CNN MEXICO :15 de febrero...***



***El lunes 15 de febrero se lanza el portal CNNMexico.com, que contará con los canales: Nacional, Mundo, Vida y Salud, Entretenimiento, Deportes, Tecnología, Economía...

Bien à vous,

Morgane BRAVO

*Estado de Veracruz : Mexico*








*Web 3.0, ce que nous réserve le Web d'ici 2050 [Anticipation]*













Bien à vous,

Morgane BRAVO

*WEB 2.0 en español*















*Video sencillo y explicativo de la Web 3.0*

Bien à vous,

Morgane BRAVO

P. Calderón : Cena del Bicentenario del Hogar Cabañas



***Miércoles, 10 de Febrero de 2010, Guadalajara, Jalisco.- En el marco de las Celebraciones del Bicentenario de la Independencia y el Centenario de la Revolución, el Presidente Felipe Calderón Hinoj...

Bien à vous,

Morgane BRAVO

El Presidente Felipe Calderón : Reunión con el Gabinet en Cd. Juárez Chih.



***El Presidente Felipe Calderón durante la Reunión con el Gabinete Social en Cd. Juárez Chih.

Jueves, 11 de Febrero de 2010.- Palabras del Presidente Felipe Calderón durante la Reunión con el Gabinete Social el Cd. Juárez Chihuahua.

Bien à vous,

Morgane BRAVO

*CONSIDERACIONES EN TORNO AL CASO FLORENCE CASSEZ...ECLAIRCISSEMENTS SUR LE DOSSIER FLORENCE CASSEZ *


***Con motivo de las recientes declaraciones emitidas por la señora Florence Cassez y su entorno en diversos medios de comunicación de este país, la Embajada de México en Francia se permite reiterar ante la opinión pública los siguientes puntos:

1.- Florence Cassez fue detenida, juzgada conforme a derecho y condenada en primera y segunda instancia por delitos particularmente graves: privación ilegal de la libertad en modalidad de secuestro; delincuencia organizada; portación y posesión de armas de uso exclusivo de las fuerzas armadas.

2.- Florence Cassez ha hecho uso de todos los medios de defensa que la legislación mexicana pone a disposición de toda persona implicada en un proceso penal. En pleno uso de esos derechos, ha apelado las diferentes sentencias y acuerdos ante los tribunales que, con base en las pruebas y evidencias presentadas, han determinado su culpabilidad. Siempre ha estado representada por sus abogados de confianza, además de contar con la asistencia consular de la Embajada de Francia en México.

3.- En marzo de 2009, a raíz de la visita efectuada a México por el Presidente Nicolas Sarkozy, se acordó la creación de una Comisión Binacional México-Francia para examinar la posible aplicación del Convenio sobre el Traslado de Personas Condenadas (Convenio de Estrasburgo).

4.- Para el gobierno de México, el tema fue concluido después del minucioso examen que se realizó a lo largo de más de tres meses por los juristas de la Comisión Binacional. El 22 de junio de 2009 el Presidente de México, Felipe Calderón Hinojosa, anunció que el gobierno de la República llegó a la conclusión de que no existen las condiciones que permitan otorgar su consentimiento para el traslado de Florence Cassez a Francia en base a las siguientes consideraciones:

o Existen diferencias sustantivas entre los sistemas jurídicos mexicano y francés que impiden que Florence Cassez cumpla en Francia plenamente la pena aplicada por la justicia mexicana.
o Las reservas formuladas por Francia en el párrafo 3 del artículo 9 y en el párrafo primero del artículo 10 del Convenio de Estrasburgo constituyen un impedimento para garantizar que Florence Cassez purgue la totalidad de su pena en territorio francés.
o Dichas reservas prevén que, en caso de que Florence Cassez fuera trasladada a su país de origen, su condena quedaría sujeta a las decisiones de las autoridades judiciales francesas en cuanto a las modalidades de su ejecución, incluida la suspensión y reducción de la misma.
o Para México es condición primordial la ejecución de la totalidad de la pena ya que la ley no permite que en casos de delitos graves como el de secuestro haya beneficios pre-liberatorios y reducción de sentencias.

5.- La Embajada recuerda que el Convenio de Estrasburgo de ninguna manera impone al Estado requerido -en este caso México- consentir una solicitud de traslado.


**********************************************

***ECLAIRCISSEMENTS SUR LE DOSSIER FLORENCE CASSEZ

A l’occasion des récentes déclarations de Florence Cassez et de son entourage dans plusieurs médias français, l’ambassade du Mexique en France se permet de rappeler à l’opinion publique les points suivants :

1. Florence Cassez a été arrêtée, jugée conformément au droit et condamnée en première instance et en appel pour des délits particulièrement graves : privation illégale de la liberté sous la forme d’enlèvement, délinquance organisée, port et possession d’armes à usage exclusif des forces armées.

2. Florence Cassez a pu faire usage de tous les moyens de défense prévus par la législation mexicaine pour toute personne impliquée dans une procédure pénale. Exerçant pleinement ces droits, elle a fait appel des différents jugements et décisions devant les tribunaux, lesquels, sur la base des preuves présentées, ont conduit à sa culpabilité. Elle a toujours été représentée par ses avocats de confiance et a également bénéficié de l’assistance consulaire de l’ambassade de France au Mexique.

3. Au mois de mars 2009, à la suite de la visite du président Nicolas Sarkozy au Mexique, il a été décidé de créer une Commission binationale Mexique-France pour étudier la possible applicabilité de la Convention sur le transfèrement des personnes condamnées (Convention de Strasbourg).

4. Pour le gouvernement du Mexique, l’étude de ce dossier a pris fin après un examen minutieux effectué durant plus de trois mois par les juristes de la commission binationale. Le 22 juin 2009, le président du Mexique, Felipe Calderón Hinojosa, a annoncé que le gouvernement de la République était arrivé à la conclusion que les conditions permettant de donner un accord pour le transfèrement de Florence Cassez vers la France n’étaient pas réunies, pour différentes raisons :

· Il existe des différends importants entre les systèmes juridiques mexicain et français qui empêchent que Florence Cassez ne purge pleinement en France la peine prononcée par la justice mexicaine.

· Les réserves formulées par la France dans le paragraphe 3 de l’article 9 et dans le paragraphe 1er de l’article 10 de la Convention de Strasbourg ne permettent pas de garantir que Florence Cassez purgera la totalité de sa peine sur le territoire français.

· Ces réserves prévoient que, dans le cas où Florence Cassez serait transférée vers son pays d’origine, sa condamnation serait assujettie aux jugements des autorités judiciaires françaises quant aux modalités de son exécution, y compris la suspension et la réduction de celle-ci.

· Pour le Mexique, l’accomplissement de la totalité de la peine est une condition primordiale, car la législation ne permet pas que dans des cas de délits graves comme celui de l’enlèvement, il existe de libération anticipée ou une réduction de peine.


5. L’ambassade rappelle que la Convention de Strasbourg n’impose en aucune façon à l’Etat requis –dans ce cas le Mexique– de consentir à une demande de transfèrement.

Ambassade du Mexique en France
04 Feb 2010


***L’ambassade du Mexique en France a le plaisir de présenter le numéro 128 de sa revue électronique Le Mexique Aujourd’hui.
*** La Embajada de México en Francia tiene el agrado de presentar el número 23 de su revista electrónica mensual La Voz.

http://portal.sre.gob.mx/francia/pdf/lavozveintitres.pdf

Bien à vous,

Morgane BRAVO

jueves, 11 de febrero de 2010

*CEMEX ANNONCE : LES PROGRÈS DE SA CONTRIBUTION À L’ATTÉNUATION DU CHANGEMENT CLIMATIQUE...Mexique*

***CEMEX, S.A.B. de C.V. (NYSE : CX) a annoncé aujourd’hui que sa contribution à l’atténuation du changement climatique progressait et a réitéré son engagement à une économie à faible production de carbone, dans le contexte de la Conférence sur le climat de Copenhague (COP15). Présent dans plus de 50 pays, CEMEX a mis en place des mesures de réduction de ses impacts sur l'environnement, de sensibilisation et de promotion de solutions permettant aux grandes sociétés multinationales similaires de trouver l’équilibre entre rentabilité et développement durable grâce au dialogue entre pairs, ainsi qu’avec les gouvernements et les parties prenantes clés.

« Conscient des difficultés que soulève le changement climatique partout dans le monde, CEMEX s'engage à employer ses idées, ses compétences, ses technologies et sa détermination au développement de la voie qui conduira à une économie à faible production de carbone. Nous nous sommes donc efforcés de cultiver dans toute l’entreprise un sentiment d’urgence, qui se traduit par des actions concrètes et des progrès en matière de développement durable », a déclaré M. Lorenzo Zambrano, PDG de CEMEX. « Des pratiques commerciales durables et responsables sont essentielles afin de construire un monde meilleur pour les générations à venir et d’assurer la compétitivité à long terme de notre entreprise ».

Contributions de CEMEX à l’atténuation du changement climatique
CEMEX cherche des solutions fondées sur des bonnes pratiques pour s’attaquer au changement climatique. L’entreprise a adopté une approche sur plusieurs fronts pour réduire les répercussions locales et internationales de ses activités sur la planète en encourageant une meilleure connaissance de l’environnement et en communiquant ses progrès en matière de développement durable. Dans le cadre de sa stratégie internationale, CEMEX s’est engagé à réduire ses émissions de CO2 par tonne de produit de 25 % par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2015. Dès 2008, la réduction par rapport à 1990 atteignait déjà 15,8 %. CEMEX a également rejoint le « Prince of Wales’ Corporate Leaders Group on Climate Change », dans le cadre duquel il a signé le Communiqué de Copenhague sur le changement climatique. Pour plus d’informations, rendez-vous à http://www.copenhagencommunique.com.

La contribution de CEMEX à un monde à faible production de carbone est actuellement pilotée par les priorités suivantes (pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cemex.com/sustainability).

1
Innovation et construction durable
CEMEX, qui vise à devenir le fournisseur de matériaux de construction préféré des clients, fournit des produits innovants de qualité qui contribuent à rendre la construction plus durable. Les bâtiments utilisent environ un tiers de l’énergie mondiale et en consomment environ 84 % pendant toute la période de leur usage. Convenablement conçus et bâtis, les immeubles en béton peuvent améliorer l’efficacité énergétique et durer plusieurs décennies sans maintenance, ou quasiment. Sous la direction du Centre mondial de technologie et d’innovation de Biel (Suisse), les laboratoires de recherche de CEMEX se consacrent au développement de produits plus durables pour le bâtiment.

Efficacité énergétique
La réduction des émissions de carbone de ses activités et l'amélioration du rendement énergétique de ses usines et de ses processus constituent l’une des pierres angulaires des efforts de CEMEX. L’utilisation d’un plus faible pourcentage de clinker, gros consommateur d’énergie, dans le produit final, permet également de fabriquer le ciment en utilisant moins d’énergie. Nous lui substituons des matériaux tels que des produits dérivés d’autres secteurs industriels, principalement des cendres volantes provenant de centrales à charbon et du mâchefer des hauts fourneaux d'aciéries. En 2008, notre taux de substitution par des matériaux alternatifs atteignait 12 %, soit le jalon fixé pour 2015, ce qui nous met en bonne voie de réaliser l'objectif de 15 % d'ici 2020.

Combustibles alternatifs et énergie renouvelable
CEMEX a également davantage recours à des combustibles alternatifs et à des sources renouvelables d’énergie pour réduire les émissions de carbone. Il s’est fixé pour objectif d’augmenter la part des combustibles alternatifs à 15 % d’ici 2015 et à 23 % d’ici 2020 pour l’ensemble de ses sites dans le monde. À ce jour, ces combustibles représentent 16 % de sa consommation d’énergie (objectif 2015 déjà dépassé) et plusieurs usines européennes sont arrivées à 70 %. Récemment, les autorités de réglementation britanniques ont autorisé CEMEX à fabriquer et à utiliser un combustible dérivé des déchets appelé Climafuel. L’usine de Rugby (Royaume-Uni) a remplacé jusqu’à 30 % des combustibles fossiles tels que le charbon par du Climafuel, avec des bénéficies importants en termes d’environnement et de développement durable, dont la réduction notable des émissions d’oxydes d’azote. CEMEX a également déposé plusieurs projets dans le cadre du Mécanisme de développement propre des Nations Unies (MDP) en Colombie et au Costa Rica et a récemment annoncé la fin des travaux d’Eurus, la plus grande éolienne d'Amérique latine, qui répondra à 25 % des besoins en électricité de la société au Mexique.

Capture et stockage du carbone
La capture et le stockage du carbone sont les deux aspects d’une approche d’atténuation du réchauffement climatique émergente, qui consiste à piéger le carbone et à le conserver indéfiniment à l’écart de l’atmosphère. CEMEX participe actuellement à cette piste de recherche importante. En octobre, le département de l’Énergie (DOE) des États-Unis a choisi CEMEX pour développer une technologie de capture et de stockage des émissions de CO2 dans l’une de ses cimenteries américaines.

Transport écoresponsable
La plupart des fours à ciment de CEMEX se trouvent à proximité des carrières afin de limiter la distance que doivent parcourir les matières premières. La société effectue environ 94 % de ses achats auprès de fournisseurs locaux et fait appel à d'autres moyens de transport que la route (rail, mer et canaux, par exemple) pour livrer ses produits, si cela est économiquement viable.

Divulgation et contrôle des émissions de carbone
CEMEX assure le suivi rigoureux de ses émissions de carbone dans le monde, qui sont contrôlées par un organisme extérieur et publiées tous les ans dans son rapport développement durable. Il participe également au « Carbon Disclosure Project » (CDP), une initiative volontaire demandant aux entreprises de fournir tous les ans des informations sur la gestion du risque de changement climatique et le résultat de leurs initiatives en la matière.

2
Biodiversité
CEMEX reconnaît sa responsabilité en matière de gestion foncière, ainsi que son potentiel à contribuer à la protection de la planète. Outre son initiative d’El Carmen, qui protège 200000hectares le long de la frontière américano-mexicaine, il a noué un partenariat international de 10 ans avec BirdLife International pour renforcer ses efforts de remise en état des carrières.

Collaboration
CEMEX est conscient qu’un traitement efficace du changement climatique passe par un dialogue permanent. C’est pourquoi l’entreprise participe activement à des forums nationaux et internationaux sur l’environnement. CEMEX est membre actif de la « Cement Sustainability Initiative » (Initiative ciment pour le développement durable) et du projet « Energy Efficiency in Buildings » (Efficacité énergétique des bâtiments) du World Business Council for Sustainable Development (Conseil mondial des entreprises pour le développement durable). CEMEX appartient aussi à l’initiative « Caring for Climate » des Nations Unies.
Conformément aux directives de la « Global Reporting Initiative » (GRI) G3 relatives aux rapports, le rapport développement durable 2008 de CEMEX décrit ses objectifs en matière de développement durable et les progrès accomplis. L’obtention de la note maximale, A+, attribuée par la GRI après contrôle, reconnaît sa volonté de transparence. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.cemex.com/sustainability.

CEMEX est un prestataire de dimension internationale de matériaux pour le BTP et le secteur de la construction. En tant que tel, nous mettons un point d’honneur à garantir, dans plus de 50 pays dans le monde, une qualité élevée et une assistance fiable à nos clients et aux communautés qui font appel à nous. CEMEX s’enorgueillit d’une histoire des plus riches au service d’un meilleur confort de tous, grâce à ses efforts pour faire naître des solutions industrielles innovantes, efficaces et facteurs de progrès, pour contribuer à créer un avenir durable.

MONTERREY, MEXIQUE, le 8 décembre 2009

CEMEX

Bien à vous,

Morgane BRAVO

lunes, 8 de febrero de 2010

Cementos de México, incursionan en el transporte público


***Y el ganador es……¡CEMEX! :

La línea 3 del Metrobús, finalmente, fue adjudicada a Cementos de México, bueno, la licitación de la operación de su servicio. De Tenayuca a Etiopía se había replanteado la ruta de 15.92 km y 29 estaciones desde el año pasado. En el sitio gubernamental hay un concurso para elegir el color oficial mediante votos. Pensamos que ninguno está bonito.

Resulta que tras una reñidísima contienda, Cemex, superó a 5 rivales finalistas, obteniendo el VoBo de René Bolado, Director General de Proyectos Especiales Secretaría de Obras y Servicios. Así, dicha compañía, quedó investida con facultades extraordinarias para llevar a sus cabos el mantenimiento y remozamiento pertienentes: la construcción de un carril confinado de 16 km, 2 terminales, un atajo por Balderas en caso de manifestaciones en la malquerida SEGOB, una desviación en la congestionada Buenavista por el no menos congestionado Puente de Alvarado y por supuesto la administración del servicio por 10 años. (Esto incluye una “matanza” de árboles en Tlatelolco y doquiera vaya a transitar el bús).

Según las declaraciones oficiales, no se expropiará ningún inmueble, pues, se pretende explotar el derecho de vía existente. Sobre los concesionarios de las rutas 1,3 y 88 está por determinarse el cómo se incorporarán al nuevo servicio. Se tiene planeado crear otra ruta entre la terminal en Etiopía y CU.

No se hicieron añorar las voces en contra del numerito: Vecinos de las colonias Buenavista, Tlatelolco, Guerrero y San Simón dicen desconocer el “proyecto ejecutivo de la obra” (sic) pues el GDF no ha detallado cómo se resolverán los múltiples problemas urbanos y de intereses. Romy Estrevel, vocera de ésta unión de simpatizantes disconformes, dice:

“Ellos creen que nuestra oposición es porque no estamos informados del proyecto, pero en realidad no quieren reconocer que tenemos la razón y no es una ruta necesaria, pues ya tenemos transporte suficiente en la zona. Ya contamos cin la Línea 3 del Metro y la primera línea del Metrobús y hasta el tren Suburbano“.

Fuente: La Crónica de Hoy.

La citada colona también desdijo al Director del Metrobús, Guillermo Calderón, al negar que se hayan continuado platicas con los vecinos. También dijo que sólo hubo un acercamiento, pero debido al incumplimiento de algunas peticiones, el diálogo se interrumpió. Lo que no explicó fue porqué reventaron la asamblea justo cuando la Subprocuradora Ambiental del DF, Mónica Alegre iba a participar, ni el porqué del bloqueo en el Eje 1 Poniente al puro estilo “chínguense“, ni porqué su grupo agrede automovilistas con niños a bordo.

Ya veremos en qué termina otro teatro de la realidad.

ElDefe
08/2/10

***Cemex supera a cinco rivales; hará la línea 3 del Metrobús :
http://www.jornada.unam.mx/2010/02/03/index.php?section=capital&article=036n1cap

A SUIVRE...

Bien à vous,

Morgane BRAVO

domingo, 7 de febrero de 2010

*No para de llover...*



Bien à vous,

Morgane BRAVO

miércoles, 3 de febrero de 2010

*Conferencia: México, una economía emergente. Retos internos y política exterior..*



***Martes, 2 de Febrero de 2010.- Precisamente, en el tema con el que inicie esta conferencia, estamos absolutamente decididos a hacer de México un país seguro, a hacerle frente, precisamente, a organ...

Bien à vous,

Morgane BRAVO